Validation du guide et du manuel du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ)

Validation du guide et du manuel du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ)

Du 16 au 20 novembre 2015, s’est tenu à l’hôtel Faidherbe de Dakar, la session de validation des guides et manuel du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ) et de formation des formateurs régionaux.

Cette session, qui donne suite aux recommandations de l’atelier de révision du guide PPEJ et de la réunion du Comité International Technique de Sélection et d’Orientation du PPEJ, a réuni des experts/consultants et des coordonnateurs nationaux du PPEJ dont deux de l’Afrique de l’Ouest (Mali et Sénégal), deux de l’Afrique Centrale (Tchad et Burundi), deux du Maghreb (Maroc et Tunisie) et deux de l’Océan Indien (Madagascar et Seychelles), des représentants des structures partenaires dont l’Université SENGHOR d’Alexandrie et de l’Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel de Thiès ainsi que les membres du Secrétariat général de la CONFEJES.

Les objectifs de la session étaient de :

  • analyser et commenter le « Guide francophone pour la création d’une micro-entreprise de jeune » afin de recueillir les avis, observations et commentaires des participants pour sa validation finale ;
  • passer en revue le « Manuel du formateur PPEJ » et la « Brochure portant conditions de mise en œuvre du PPEJ » ;
  • amener les participants à s’approprier les contenus de l’ensemble des documents pour leur meilleure application sur le terrain ;
  • s’approprier les démarches et méthodes pédagogiques appropriées au PPEJ.

A l’issue des travaux, les participants ont finalisé et adopté :

  • le guide francophone pour la création d’une micro-entreprise de jeune ;
  • le manuel francophone de l’animateur du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes ;
  • la brochure sur les conditions de succès du PPEJ.

Enfin, pour une meilleure appréciation des contenus et permettre d’asseoir des formations adéquates et adaptées aux besoins des jeunes, les participants ont formulé les recommandations suivantes adressées aux coordonnateurs, formateurs et encadreurs, aux Etats et à la CONFEJES :

  • accorder suffisamment de temps à la formation (proposer un planning standard de formation) et décentraliser la formation pour prendre en compte les réalités du milieu ;
  • impliquer d’autres acteurs socio-économiques dans le déroulement des sessions de formation : financiers, techniciens, fiscalistes, comptables, les collectivités locales, etc ;
  • intégrer dans les rapports des coordonnateurs toutes les activités menées au niveau national par le PPEJ (accueil, orientation, formation, assistance, aide, financement, encadrement post-création, développement de partenariats, conférences, mentorat, incubation, etc.) ;
  • nommer des coordonnateurs PPEJ en tenant compte du profil élaboré par la CONFEJES ;
  • mettre en œuvre des politiques et/ou des statuts favorables aux  jeunes entrepreneurs  débutants (dégrèvement fiscal, facilitation, bonifications, etc.) ;
  • élaborer des fiches pédagogiques identifiant les outils méthodologiques appropriés pour chaque module (référence aux experts, témoignage d’entrepreneurs, visite d’entreprise) ;
  • continuer le plaidoyer auprès des Etats pour l’application des critères de désignation des coordonnateurs nationaux du PPEJ ;
  • faire un plaidoyer auprès des Etats pour la mise en place d’un statut du jeune entrepreneur.