Atelier sur la formation des formateurs en gestion et maintenance des infrastructures sportives

Atelier sur la formation des formateurs en gestion et maintenance des infrastructures sportives

Les infrastructures occupent une place de choix dans le développement du sport et dans la production des performances de qualité. C’est pourquoi la CONFEES, après Rabat en 2011 pour les pays de l’Afrique de Nord et Mahé en 2012 pour les pays membres de l’Océan Indien, organise du 27 janvier au 2 février 2014 à Dakar, un séminaire/atelier sur la formation des formateurs en gestion et maintenance des infrastructures sportives, réservé à la zone Afrique de l’Ouest. Les pays suivants ont répondu à l’invitation de la CONFEJES : Bénin (01) ; Côte d’Ivoire (01) ; Guinée Bissau (01) ; Guinée (01) ; Mali (02) ; Niger (01) ; Sénégal (06) ; Togo (01).

L’encadrement de la session est assuré par des experts venus de la Fédération de Wallonie Bruxelles et la France : Messieurs Georges Lesuisse de l’Association des Etablissements Sportifs (AES) de la Fédération de Wallonie Bruxelles, et Hicham Aniss de l’Association Nationale des Dirigeants et Intervenants des Installations et des Services des Sports (ANDISS) de France. Ils ont été assistés par Messieurs Alla Yao François, Directeur des Sports à la CONFEJES et Saliou Sow du Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des valeurs Civiques. Tous ont participé au processus ayant abouti à la production du manuel sur la gestion et la maintenance des infrastructures sportives de la CONFEJES.

La cérémonie d’ouverture, a été présidée par M. MBagnick Ndiaye, Ministre des Sports et de la Vie Associative du Sénégal, en présence du Secrétaire Général de la CONFEJES, M. Ali Harouna Bouramah, de M. Raphael Agopome, Directeur Général du Centre International d’Athlétisme de Dakar (CIAD), de représentants de la Fédération Sénégalaise d’Athlétisme ainsi que de plusieurs autres invités.

Cette cérémonie a été l’occasion de la remise du prix de l’excellence sportive de la Francophonie décernée à un jeune athlète sénégalais, médaillé d’argent aux derniers Jeux universitaires Mondiaux, et finaliste aux Jeux de la Francophonie de Nice 2013. A ce titre, M. Amadou Ndiaye, spécialiste du 400m haies, pensionnaire du Centre International d’Athlétisme de Dakar (CIAD), a été désigné lauréat de l’un des deux prix de l’excellence sportive de la Francophonie, l’autre prix ayant été décerné à une athlète camerounaise du Judo). D’un montant de 5000 €, soit 3 280 000 F CFA, ce prix est destiné à améliorer sa préparation en vue de sa participation aux prochaines échéances sportives.