Séminaire international de formation de formateurs sur le suivi/évaluation des actions de prévention des conduites addictives

Séminaire international de formation de formateurs sur le suivi/évaluation des actions de prévention des conduites addictives

 

Du 13 au 17 septembre 2010, s’est tenu dans la salle des conférences de l’hotel Neptune de Saly-Portudal au Sénégal, le séminaire international de formation de formateurs sur le suivi/évaluation des actions de prévention des conduites addictives.

L’ouverture de ce séminaire a été présidée par le  Secrétaire Général de la CONFEJES, M. Youssouf Fall, en présence du Directeur des Programmes Jeunesse, M. Ali Harouna Bouramah, du Directeur des Programmes Sports Monsieur, M. Alla Yao François, et son Adjointe Mme Marie Pierre Ndiaye, ainsi que de plusieurs experts invités.

Douze (12) participants dont sept (07) femmes sont venus du Burundi (01), du Cameroun (01), de Madagascar (01), du Mali (01), du Niger (01), du Sénégal (05), du Togo (01) ainsi que de la France (01).

A travers cette activité, il s’agit pour la CONFEJES de développer la thématique du Suivi/Evaluation des actions de prévention des conduites addictives et la lutte contre les toxicomanies qui s’inscrit dans le processus de l’élaboration du Guide CONFEJES intitulé « Prévention des Conduites addictives : Comprendre et agir ensemble », démarré depuis 2007 et qui a abouti en 2008 à :

  • L’élaboration du guide de prévention des conduites addictives ;
  • La formation initiale d’acteurs/animateurs de prévention (issus de la société civile et des ministères) des pays membres du Sud regroupés dans les quatre (04) zones géographiques. Les formations ont été organisées à Kigali (Rwanda) pour l’Afrique Centrale et les Grands Lacs, à Bamako (Mali) pour l’Afrique de l’Ouest, à Rabat (Maroc) pour l’Afrique du Nord et à Port-Louis (Maurice) pour l’Océan Indien ;
  • L’édition du guide en plusieurs milliers d’exemplaires ;
  • L’envoi de plusieurs exemplaires par pays membre ;
  • La mise à disposition du guide rendu accessible sur notre site Internet en fichier téléchargeable ;
  • La sensibilisation des pays pour apporter leurs soutiens aux acteurs de la prévention dans leur nouvelle démarche qui évite de diaboliser les victimes de conduites addictives mais cherche à comprendre et à agir ensemble ;
  • Le suivi des actions menées dans les pays ;
  • La conception et l’élaboration d’un fascicule sur le suivi/évaluation des actions en matière de prévention des conduites addictives ;
  • Enfin, la présente formation d’un premier groupe de formateurs issus de différentes zones géographiques.

La question du Suivi/Evaluation des actions interpelle tous les acteurs des politiques et programmes publiques qui veulent concourir à la promotion des jeunes et du sport dans un contexte de recherche d’efficacité et de gestion axée sur les résultats.

Les constats faits et les attentes vis-à-vis de la session de Saly Partudal font qu’il est apparu que, depuis l’adoption par la CONFEJES de la GAR comme option programmatique, le Suivi-Evaluation est devenu un outil de pilotage au service des actions que mène notre institution en général. Il doit l’être encore plus pour les projets de prévention.
C’est pourquoi, le premier objectif de la session de 2010 du programme de prévention des conduites addictives, est d’améliorer le projet, de le rendre plus efficient.
Dans une démarche de mutualisation, de co-construction et d’appropriation, tout au long de cette semaine, les connaissances et expériences professionnelles des participants seront sollicitées afin d’approfondir la réflexion sur la prévention des conduites addictives et la lutte contre les toxicomanie en milieu jeune particulièrement mais aussi au sein de la société en général.  

L’objectif de la session, bien qu’ambitieux se propose, entre autres, de présenter une réflexion harmonisée des concepts concernant  les actions de lutte contre les toxicomanies en liant des partenariats avec les acteurs publics et privés, nationaux, locaux et internationaux.
Les participants se pencheront également sur les composantes se rapportant au contenu du guide des acteurs de prévention des conduites addictives et le nouveau fascicule de Suivi/Evaluation.
 
Il est enfin souhaité que les participants puissent approfondir la réflexion sur l’identification de voies et de stratégies possibles, réalistes et réalisables afin d’appuyer les pairs qui sont confrontés à des incompréhensions, des problèmes et qui ont besoin d’être sensibilisés et formés à des pratiques porteuses de résultats.

En marge des travaux, il a été organisé une visite de centre de conseil pour jeunes dans une région du Sénégal.