Réunion à Niamey (Niger) du Conseil de l’Organisation Régionale Antidopage d’Afrique (ORAD) Zone II et III

Le Conseil régional antidopage d’Afrique de la Zone 2 et 3 créé le 17 octobre 2006 à Dakar et regroupant 11 pays de l’Afrique de l’ouest (Burkina Faso, Niger, Sénégal, Mali, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Togo. Guinée, Cap-vert, Guinée Bissau, Bénin) s’est réuni les 2 et 3 Juin 2007 à Niamey au Niger.

L’ordre du jour comportait les points suivants :

  • Revue du concept de développement de l’ORAD ;
  • Programme antidopage ;
  • Plan stratégique de l’ORAD ;
  • Règles antidopage ;
  • Formation des agents de contôle du dopage.

Au cours de cette réunion, le Secrétaire général a dans sa intervention, marqué tout l’intérêt que portent les Ministres de la CONFEJES à la lutte contre le dopage et au renforcement de la coopération avec l’AMA dans ce domaine. Il a en outre fait part aux participants de l’état d’avancement de l’enquête CONFEJES sur l’utilisation des plantes africaines à des fins de dopage.

Il convient de noter qu’à ce jour :

  • 55 pays dont 13 pays africains, ont déjà ratifié la convention internationale de l’UNESCO sur le dopage adoptée en 2003 ;
  • Seuls quatre (4) Etats et gouvernements africains membres de la CONFEJES ont ratifié cette convention : Tunisie, Egypte, Niger et Mali ;
  • Seul le Cap-vert s’est acquitté de ses côtisations 2007 auprès de l’AMA (les côtisations 2004 ayant été versées par la France pour les pays africains).

Le Secrétaire général saisit cette occasion pour lancer un appel aux Etats et gouvernements en vue de la ratification de la convention et du règlement des contributions à l’AMA.