Préparatifs de de 38e conférence Ministérielle de la CONFEJES au Burkina Faso.

Préparatifs de de 38e conférence Ministérielle de la CONFEJES au Burkina Faso.

En marge de la 3ème Session du Cadre de Concertation des Directeurs Généraux et Nationaux et des Présidents des Conseils Nationaux de Jeunesse des pays membres du G5 Sahel tenue du 21 au 23 novembre 2020, à Ouagadougou au Burkina Faso ;  une équipe du Secrétariat général de la CONFEJES composée de la Directrice Administrative et financière par intérim Madame Christine Gabrielle METI épouse ZEE, de la chargée du protocole, Madame Saly SAMBOU et de la chargée de communication Mademoiselle Bebey Michelle TCHANIA ,  a accompagné le Directeur des Programmes Jeunesse chargé de l’intérim du Secrétariat général de la CONFEJES, Monsieur Modibo TRAORE, afin d’effectuer la mission préparatoire à la 38e conférence ministérielle qui se tiendra du 23 au 27 février 2021 à Ouagadougou.

L’équipe du Secrétariat général a eu une séance de travail avec le comité national d’organisation, afin d’échanger sur les modalités pratiques de l’organisation. L’équipe a été également reçue en audience par le Ministre des Sports et des Loisirs du Burkina Faso, Monsieur Daouda AZOUPIOU, qui l’a rassuré de la préparation effective afin d’accueillir cette 38e conférence ministérielle à Ouagadougou.

Temps forts de cette rencontre : le ministère des sports à travers son secrétaire général Monsieur Zinguin Hermann YABRE, a procédé à la signature du cahier de charge, matérialisant officiellement l’engagement du Burkina Faso à organiser cette rencontre selon les textes en vigueurs.

Le Directeur des programmes Jeunesse s’est dit satisfait de la mise sur pied d’un comité national d’organisation de cette 38e conférence ministérielle et de la qualité de travail déjà effectué par ce comité.

Une visite a été faite sur les différents sites prévus pour accueillir les travaux et l’équipe de la CONFEJES s’est dite satisfaite des choix et des dispositions prise pour l’organisation sur le plan pratique.

Au regard de la situation sanitaire actuelle dans le monde entier, les deux parties se sont engagées à mener cette rencontre aussi bien en présentielle qu’en virtuelle et de renforcer les mesures de sécurités afin que cette conférence ministérielle soit une grande réussite au pays des « hommes intègres ».