Participation du Secrétaire général de la CONFEJES au webinaire ministériel de l’UNESCO

Participation du Secrétaire général de la CONFEJES au webinaire ministériel de l’UNESCO

Sur invitation de Monsieur le Directeur régional Afrique de l’Ouest de l’UNESCO, Monsieur le Secrétaire général de la CONFEJES a participé le 23 juin 2020 de 15 H à 16 H 30, heure de paris, au webinaire ministériel initié par cette instance régionale et portant sur le thème de la pharmacopée traditionnelle, en lien avec les valeurs du sport et la COVID-19, tout en envisageant une perspective spéciale africaine à cet effet.

Ce webinaire a vu  la participation d’au moins sept ministres des sports, dont deux de la CONFEJES, le Ministre des sports du Sénégal et celui du Burkina Faso.

Cette rencontre virtuelle, a également enregistrée la présence effective des ministres des sports des pays suivants :

  • La Sierra Léone ;
  • Le Liberia ;
  • La république dominicaine ;
  • L’Angola.

Ont aussi tenu à rehausser cette réunion de leurs présences :

  • Monsieur le représentant de l’OMS en guinée ;
  • Le prince Ned Nwoko du Nigeria Président de la fondation Nwoko;
  • Les athlètes olympiques nigériane et malienne Okagbare et

La cérémonie d’ouverture a été co-présidée par :

  • Monsieur le sous-directeur général pour la priorité Afrique et les relations extérieures de l’UNESCO
  • Madame la commissaire des affaires sociales de l’union Africaine ;
  • Monsieur le directeur du bureau Afrique de l’agence mondiale anti-dopage ;
  • Madame la directrice des politiques et des programmes des secteurs des sciences sociales et humaine de l’Unesco.

La modération a été assurée par Monsieur le Directeur régional UNESCO Abuja et par Monsieur le Secrétaire de la convention internationale contre le dopage de l’UNESCO.

L’ensemble des intervenants ont dépeint un tableau peu reluisant de la situation des sportifs africains pendant cette crise sanitaire et envisagé des perspectives en lien avec la pharmacopée traditionnelle en Afrique, tout en appelant à un contrôle strict des protocoles de leurs utilisations, en prêtant une attention particulière au dopage.

Monsieur le Secrétaire général de la CONFEJES, a quant à lui remercié les organisateurs pour l’association de son institution à cette rencontre.

Il a circonscrit la quintessence de ses propos sur les valeurs du sport et la nécessité d’une exploitation judicieuse de la pharmacopée traditionnelle en Afrique par le truchement des instituts nationaux de formation de cadres.

Il a interpellé les décideurs sur l’urgence de création de laboratoires scientifiques dans les I N J S en Afrique et de travailler à élaborer des modules de formation sur la pharmacopée traditionnelle.

Pour Monsieur le Secrétaire général de la CONFEJES la Pandémie du COVID-19 a permis au monde de fonctionner autrement et les leçons apprises sont légions en la matière.