Lydia Nsekera (Burundi) récompensée par le Comité International Olympique

Pour la célébration de la journée Internationale de la femme, le CIO a décerné cinq trophées continentaux à des femmes qui ont contribué de façon remarquable à renforcer la participation des femmes et des jeunes filles à des activités sportives au niveau international.

Madame Lydia Nsekera (Burundi) a obtenu le trophée pour l’Afrique lors de la cérémonie officielle qui s’est tenue au Musée olympique de Lausanne, en présence de Jacques Rogge, président du CIO, d’Anita DeFrantz, membre du CIO et présidente de sa commission femme et sport, ainsi que des membres de cette même commission.

Lydia Nsekera, ancienne spécialiste du saut en hauteur, également basketteuse, est devenue la première femme du continent et la deuxième dans le monde à présider une fédération nationale de football. Elle est également la première à avoir créé des clubs de sport féminins dans son pays. C’est aussi sous sa conduite que l’équipe masculine burundaise des moins de 17 ans a remporté la Coupe des associations de football d’Afrique centrale et orientale. Lydia Nsekera a par ailleurs organisé le tout premier championnat de football féminin du Burundi et, en 2004, elle a mené avec succès une campagne nationale visant à associer les femmes à l’arbitrage, à l’administration du sport et à l’entraînement. Pour finir, elle a sensibilisé la communauté aux problèmes de la violence sexuelle contre les femmes et du VIH/SIDA.

Madame Nsekera a participé à la cérémonie d’ouverture de la 32ème session Ministérielle de la CONFEJES à Bujumbura.