Les coordonnateurs nationaux du PPEJ (FIJ) de l’Afrique centrale et des Grands Lacs en conclave à Kinshasa

Les coordonnateurs nationaux du PPEJ (FIJ) de l’Afrique centrale et des Grands Lacs en conclave à Kinshasa

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’action n° 41 de la programmation 2013, la CONFEJES, en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse , des Sports , de la Culture et des Arts de la République Démocratique du Congo (RDC) a organisé, du 20 au 24 mai 2013 à l’hôtel Léon de Kinshas, un séminaire de formation et de perfectionnement à l’intention des Coordonnateurs nationaux du Fonds d’Insertion des Jeunes du PPEJ (FIJ) des pays de l’Afrique centrale et des Grands Lacs.

L’ouverture officielle de ce séminaire a été présidée par M. N Fan I Yind Mushid Sylvestre, Conseiller en matière jeunesse de M. le Ministre congolais, en présence de M. Macodé Ndiaye, Directeur Adjoint des Programmes Jeunesse et expert de ladite session de formation, représentant M. Youssouf Fall, Secrétaire général de la CONFEJES.

Vingt (20) participants dont cinq (05) femmes, soit un taux de pourcentage féminin de 25%, sont venus de Centrafrique, Burundi, Gabon, République du Congo, République Démocratique du Congo et du Tchad.
Les autres pays invités que sont le Cameroun et le Rwanda sont absents de ce rendez-vous annuel des coordonnateurs nationaux.

A travers cette activité, il s’agit pour la CONFEJES d’atteindre les objectifs qui se résument en trois points :

  • Mieux outiller les équipes nationales de coordination du FIJ par la maîtrise des techniques d’élaboration des plans d’affaires, du Système de Financement Dégressif et du suivi/accompagnement des jeunes entrepreneurs ;
  • Echanger des expériences sur la mise en œuvre des nouveaux outils pédagogiques et de gestion du FIJ pour mieux promouvoir la culture entrepreneuriale au niveau des Etats membres du Sud ;
  • Développer des échanges entre cadres en charge de l’insertion socio économique de jeunes de nos pays respectifs pour juguler le chômage, le sous emploi voire l’oisiveté persistante des jeunes dans certains pays.

Outre les exposés des experts et des différents délégués ainsi que les débats y afférents, des travaux de groupe et des simulations de sélection de projets ont été organisés par les séminaristes.