Lancement du Programme de subvention et de mentorat « Jeunesse et emplois verts » à Lomé (Togo)

Lancement du Programme de subvention et de mentorat « Jeunesse et emplois verts » à Lomé (Togo)

L’OIF et ses partenaires, la CONFEJES, le Centre de Techniques agricoles (CTA) et l’Organisation internationale du Travail (BIT) ont lancé le Programme de subvention et de mentorat « Jeunesse et emplois verts ». Cet atelier, qui s’est tenu du 20 au 24 octobre 2014 à Lomé (Togo) a été ouvert par le représentant du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (BRAO) en présence de M. Macodé Ndiaye, Directeur des programmes Jeunesse de la CONFEJES participant à titre d’expert.

L’atelier a réuni quinze (15) jeunes, préalablement choisis dans le cadre d’un concours d’idées de projets, en vue de les doter des compétences nécessaires pour finaliser leurs plans d’affaire et mettre en œuvre le processus de démarrage de leurs entreprises. Ces jeunes sont venus du Bénin, de du Burundi, de la Côte d’Ivoire, de Madagascar, du Niger du Sénégal, du Tchad, du Togo et de la Tunisie. Seul le promoteur de Centrafrique était absent.

La session de formation était assurée par un pool de formateurs venus de l’OIF, du BIT, de l’ACT, du Ministère en charge du Togo, du Niger, sous la supervision de M. Macodé Ndiaye.

Le concours d’idées de projets a été organisé en juin dernier dans le cadre de la 2ème édition du Forum International Francophone « Jeunesse et Emplois Verts » tenu à Niamey (Niger).

Les quinze (15) lauréats ont été sélectionnés parmi les deux (200) jeunes participants au Forum pour la qualité de leurs idées de projets d’entreprises portant sur les emplois verts.

Ces lauréats bénéficieront d’un accompagnement technique et financier en vue de la mise en œuvre effective de leur projet. Les quinze (15) bourses octroyées auxdits bénéficiaires se répartissent comme suit :

  • Cinq (05) projets financés par l’OIF ;
  • Cinq (05) projets financés par le CTA ;
  • Cinq (05) projets financés par la CONFEJES (4 autres projets ayant été présentés pendant le FIEV de Niamey et soumis à la CONFEJES par le biais des ministères suivants : Bénin, Côte d’Ivoire , RDC et Togo).

Il faut noter que la subvention peut aller jusqu’à 6 000 euros par projet.

L’accompagnement technique se fera sous la forme d’un mentorat et/ou d’une incubation d’entreprises. Les coordonnateurs du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ) des pays concernés assureront le mentorat des entreprises des promoteurs de leurs pays respectifs. Aussi, le BIT apportera également un accompagnement technique.