La Secrétaire générale de la Francophonie reçoit le Secrétaire général de la CONFEJES

La Secrétaire générale de la Francophonie reçoit le Secrétaire général de la CONFEJES

Le jeudi 2 avril 2015, le Secrétaire général de la CONFEJES, Monsieur Ali Harouna Bouramah a été reçu en audience par Madame Michaelle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie, en présence de Monsieur Adama Ouane, nouveau Administrateur général de l’OIF, Madame Audrey Delacroix, Conseillère personnelle de la Secrétaire générale et Monsieur Mabiala Ma-Umba, Directeur de l’Education et de la Jeunesse de l’OIF.

Cette rencontre officielle, qui s’est tenue deux jours après la tenue de la 94ème session du Conseil Permanent de la Francophonie, est la première depuis la prise de fonction de la nouvelle Secrétaire générale de la Francophonie. Elle est intervenue également deux semaines après la tenue de la 35ème session ministérielle de la CONFEJES à Kinshasa (RDC) qui a adopté des décisions importantes tenant compte des conclusions du XVème sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la Francophonie de novembre 2014 à Dakar (Sénégal).

Cette rencontre a été l’occasion de faire une présentation de la CONFEJES à la nouvelle Secrétaire générale de la francophonie en expliquant son évolution, ses programmes et ses perspectives mais aussi et surtout de faire des échanges et réflexions sur le développement de nouvelles stratégies valorisant les jeunes et le sport, en répondant aux besoins des pays membres et en mobilisant les partenaires publics et privés.

Par ailleurs, après le bilan des travaux de la 35ème session ministérielle de la CONFEJES, il a été question des mécanismes de collaboration à mettre en place entre l’OIF et la CONFEJES pour plus de synergie, d’efficacité, de complémentarité et d’actions pragmatique sur le terrain.

En perspective, il a été question d’envisager des initiatives et programmes à la base visant à mobiliser et valoriser les jeunes qui devront contribuer aux questions de paix et de développement et porter l’approche de la « Francophonie des solutions ».

Par ailleurs, la Secrétaire général a exprimé sa disponibilité à accompagner les institutions dans la recherche de partenaires publics et privés en vue de mobiliser des ressources additionnelles et leur permettre de conduire des actions synergiques et efficaces.

Enfin, il a lancé un appel pour une concertation et une harmonisation des actions de la CONFEJES, des Directions de l’OIF et des opérateurs de la Francophonie, tout en intégrant en permanence les orientations des stratégies économique et jeunesse de la Francophonie dans leurs approches.

En marge de l’audience avec la Secrétaire générale de la Francophonie, le Secrétaire général de la CONFEJES a réalisé un certain nombre de rencontres notamment avec :

  • Madame Sheraz Gasri, Conseillère diplomatique du Ministre de la Jeunesse et des Sports de France ;
  • Monsieur Mabiala Ma-Umba, Directeur de l’Education et de la Jeunesse de l’OIF et Dr Sériba Mahaman Lawan, Directeur des Jeux de la Francophonie ;
  • Madame Jocelyne Seguin, experte française animant les actions CONFEJES sur les conduites addictives ;

Par ailleurs une séance de travail et d’échanges préparatoire à l’élaboration d’un accord de collaboration général et des protocoles spécifiques portant sur des actions conjointes a réuni, dans les locaux de l’OIF, le Secrétaire général de la CONFEJES et des cadres des différentes Direction de l’OIF dont :

  • Le Directeur de l’Education et la Jeunesse (DEJ) et ses collaborateurs ;
  • Le Directeur du Comité International de la Francophonie et ses collaborateurs ;
  • Une représentante de la Direction de la Stratégie Economique ;
  • Un représentant de la Direction de la Stratégie Numérique ;
  • Un représentant de la Direction de la Planification et de l’Evaluation ;
  • Deux représentantes de la Direction de la Formation Professionnelle et technique ;
  • Des volontaires et assistante de la DEJ.

Après la séance plénière, des rencontres individuelles ont eu lieu entre les représentant de la Direction de la Démocratie, de la Paix et des Droits de l’Homme et le Service chargé de l’Egalité et l’Equité entre Homme et Femme.

Au terme de ces rencontres, un compte-rendu et un projet de convention sera proposé afin d’envisager une signature fin mai 2015 entre le Président en exercice et l’Administrateur.