La CONFEJES organise en virtuel un « Atelier d’échange de bonnes pratiques entre les gestionnaires de Fonds nationaux (Financement hors budget de l’Etat) »

La CONFEJES organise en virtuel un « Atelier d’échange de bonnes pratiques entre les gestionnaires de Fonds nationaux (Financement hors budget de l’Etat) »

Le  Jeudi 05 Novembre 2020  s’est tenu en ligne sur la  plateforme de formation de la CONFEJES e-confejes, un atelier regroupant  les Gestionnaires des Fonds nationaux et des Directeurs Généraux des sports dans le but de mutualiser leurs expériences.

Le financement du sport est devenu de nos jours une préoccupation majeure dans la plupart des Etats et gouvernements membres de la CONFEJES, les départements ministériels en charge du Sport, connaissent des difficultés dans la prise en charge financière de l’ensemble des fédérations sportives nationales. Pour répondre aux sollicitations de ces fédérations sportives nationales, nombre de nos Etats et Gouvernements Membres ont créé des Fonds nationaux dédiés à la promotion et au financement du sport. L’objectif de cet atelier est de contribuer plus efficacement au financement du sport dans notre espace commun à travers la mise en place du Fonds national de développement du sport et d’optimiser le suivi opérationnel du dispositif.

Le mot d’ouverture a été prononcé par le Directeur Jeunesse, chargé de l’intérim du Secrétariat Général Mr Modibo TRAORE, et la session a été tenue par le Directeur EPS/SPORT Mr ABDOUL RACHID ABDOUL BAKI et son adjointe, Mme Nathalie Djatougbé Amélé NOAMESHIE. Il a été question durant la session de développer le Plan d’élaboration du FNDS (Création, Missions, Organes et Sources de financement du Fonds de Développement du Sport) et partager les expériences entre pays.

Au total 7 pays ont participé à cette formation : Burkina Faso, Cap-Vert, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Niger, et Togo.

Les intervenants, dans leurs échanges, ont pu mutualiser les expériences dans les différents pays. Le cas du Fonds National pour le Financement du Sport et des Loisirs du Burkina Faso a constitué un bel exemple de réussite à suivre.

La CONFEJES va porter un plaidoyer vis-à-vis des EGM en termes de conseils et de sensibilisation sur la nécessité de trouver des financements hors budget de l’Etat avec la création de structures similaires dans d’autres pays et améliorer le fonctionnement de celles qui existent déjà.