La CONFEJES organise à Niamey au Niger, une session de renforcement des capacités des entraîneurs des fédérations sportives de l’Afrique de l’ouest sur la lutte contre le dopage.

La CONFEJES organise à Niamey au Niger, une session de renforcement des capacités des entraîneurs des fédérations sportives de l’Afrique de l’ouest sur la lutte contre le dopage.

La CONFEJES a organisé du 29 décembre 2019 au 2 janvier 2020 à l’hôtel du centre de Niamey au Niger une session de renforcement des capacités des entraîneurs des fédérations sportives, sur la lutte contre le dopage.
Les pays ayant participés à cette session sont : la Côte d’ivoire, le Mali, la Guinée Conakry et le Niger.
La cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur le Directeur de l’EPS représentant Monsieur le Ministre des Sports du Niger. La partie Nigérienne a convié 5 Fédérations sportives en dehors de celle de la lutte pour participer à cette session, il s’agit : Du cyclisme, du hand Ball, du volley-ball, du basket-ball et de l’athlétisme.
Cette session formation à portée sur :
• L’apprentissage des procédés de prélèvements, en vue des tests anti dopage ;
• La détection des comportements à risque des sportifs ;
• Des conseils pratiques sur la connaissance du phénomène du dopage ainsi que de ses méfaits ;
• Les méthodes et procédées de sensibilisation
• La connaissance des institutions internationales.

La cérémonie de clôture tenue le 3 janvier 2019 a été l’occasion pour le Secrétaire Général de la CONFEJES Monsieur Bouramah Ali Harouna de réitérer son engagement pour la lutte contre le dopage chez les sportifs dans l’espace francophone.
En marge de cette session, du 3 au 5 janvier 2020, le directeur des programmes EPS Sport a représenté Monsieur le secrétaire général de la CONFEJES aux phases finales du sabre national 2020 à Maradi localité située à 650 km de Niamey.
A Maradi, il a été question pour le représentant de la CONFEJES, de porter le message de monsieur Bouramah dans l’ARENE de lutte en guise de lutte contre l’intégrité du sport.