La CONFEJES encourage la Recherche sur le Sport

La CONFEJES encourage la Recherche sur le Sport

 

Du 20 au 22 juin 2019, la CONEJES a participé aux travaux de la 13e Edition de la Conférence « Sports Africa » sur le thème « Sports populaires, sports de masse et Sports d’élite dans le quotidien des Africains ». Les chercheurs rattachés aux Universités (américaines de l’OHIO, de Boston, de Berkeley, du Wisconsin, européennes de France, de Hongrie, d’Allemagne, Belgique ; asiatiques de Malaisie ; africaines d’Afrique du Sud, du Sénégal, de Zambie, du Ghana, du Burkina Faso, du Niger, de Yaoundé 1) et indépendants, au Centre Ouest Africain de Recherche (WARC) et des partenaires sont venus repenser le sport africain, de l’adaptation de l’économie du sport à la culture africaine afin de créer des modèles américains adaptés aux réalités du continent africain.

Le thème de l’Atelier de la CONFEJES a épousé les préoccupations des chercheurs : « Etudier le sport dans l’Afrique d’aujourd’hui : Etat des lieux et perspectives de la recherche scientifique dans les Instituts Nationaux de Jeunesse et des Sports ». Un thème qui a donné lieu au dépouillement d’un questionnaire adressé à une dizaine d’Instituts d’enseignement francophones du Réseau des INJS de la CONFEJES et dont les recommandations sont les suivantes :

• Création d’une revue scientifique dans le domaine des STAPS-JL ;
• Accompagnement des Professeurs et Maîtres assistants pour la production d’articles scientifiques ;
• Octroi de bourses d’études (Master), de bourses de thèses (Doctorat) et de primes de recherche aux enseignants des INJS ;
• Etoffer le personnel enseignant et aboutir à des enseignants de rang A (habilités 😉
• Élargissement de l’éventail des partenaires et signer des Conventions entre établissements ;
• Institutionnalisation de Partenariats entre les Instituts de sport du Sud ;
• Création d’un Master recherche pour former des chercheurs dans les domaines des STAPS-JL ;
• Dotation des INJS d’équipement et de matériel adéquat
• Facilitation l’accès aux TIC en dotant les institutions d’une connectivité internet fluide
• Mutualisation des ressources : une exigence pour la réussite du LMD
• Partage des plateaux de recherche (Ouverture des écoles doctorales, inscriptions à distance, encadrements à distance)
• Mobilité des chercheurs et des encadreurs (facilitation des enseignants de rang A à encadrer des chercheurs hors de leur institution, facilitation des chercheurs pour des séjours doctoraux dans des laboratoires hors de leur institution d’attache, facilitation pour les laboratoires d’accueil)

• Regroupement pour avoir la masse critique pour mobiliser des financements, selon des objectifs et thématiques communes identifiées, espaces, compétences, etc…