Formation de formateurs et organisation d’une caravane test en matière de lutte contre les conduites addictives

Formation de formateurs et organisation d’une caravane test en matière de lutte contre les conduites addictives

Le 4 novembre 2013, au Stade Seyni Kountché du Niger, s’est ouverte une session de formation des formateurs portant sur les conduites addictives et les outils de suivi et d’évaluation.

La cérémonie d’ouverture a été co-présidée par M. Ali Harouna Bouramah, Secrétaire général de la CONFEJES et le Directeur de Cabinet de M. le Ministre de la Jeunesse et des Sports du Niger.

Vingt-huit (28) participants dont dix femmes, venus du Bénin, Burkina Faso, Burundi, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo ont pris part à cette action.

Il convient de noter qu’en marge de cette session de formation axée sur le contenu du fascicule intitulé « Suivi et Evaluation des actions de prévention des conduites addictives », conçu et édité en 2010 par la CONFEJES, une caravane d’information et de sensibilisation sur les méfaits de la drogue et des conduites addictives a été organisée. Cette caravane, qui s’est déroulé du 2 au 7 novembre, a proposé plusieurs animations au niveau des différents Centres de jeunesse de Niamey avant de faire la route Niamey-Ouagadougou où quatre (4) grandes animations et une grande soirée d’animation et de sensibilisation étaient organisés. Quatorze (14) délégués des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo et le représentant de la CONFEJES, ont composé la délégation des caravaniers.

S’agissant de la session de formation, elle s’est déroulée au Centre national d’activités socio-éducatives et culturelles de Niamey sous l’encadrement de Mme Jocelyne Seguin, assistée de Mme Maria Sanchez Garcia et de M. Michel Ajji et M. Sellé Diallo. Cet atelier a regroupé quatorze (14) directeurs de Centre du Niger et un délégué burkinabé.

Cette session de formation vise à renforcer les compétences des acteurs de terrain à travers, entre autres :

  • La formation de délégués régionaux et/ou nationaux autour du fascicule de suivi/évaluation et comme formateurs ;
  • L’appui aux réseaux régionaux nés des sessions de 2008 et 2009 en vue du renforcement de leurs capacités de suivi des actions des délégués nationaux ;
  • Les techniques d’animation et de formation andragogiques ;
  • Les outils et techniques de gestion des projets et de mobilisation des partenaires et des financements.

En marge des travaux, les participants à la session de formation ont visité quelques centres de traitement et de prévention de la toxicomanie de la commune de Niamey.