Réunion de présentation du rapport de synthèse sur l’avenir des Jeux de la Francophonie à l’OIF

Réunion de présentation du rapport de synthèse sur l’avenir des Jeux de la Francophonie à l’OIF

Le Directeur du Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF) a organisé le 17 décembre à Paris au siège de l’OIF une réunion de présentation du rapport de synthèse sur l’avenir des Jeux de la Francophonie réalisé par le consultant recruté à cet effet, M.Eric Premel, professeur à l’Université de Toulouse.
Bien qu’informelle, cette réunion a vu la présence de l’Administrateur de l’OIF, M. Clément Duhaime, de plusieurs conseillers du Secrétaire Général et de nombreux chefs de service et responsables de l’OIF. Quatre pays africains (Cameroun, Côte d’Ivoire, Niger et Sénégal) avaient tenu à déléguer spécialement des représentants, ainsi que le Secrétariat Général de la CONFEJES et les pays du Nord, principaux bailleurs de fonds. Plusieurs représentants de Fédérations Sportives Internationales étaient également présents.

La matinée a été consacrée à la présentation du volumineux et très exhaustif rapport présenté par le consultant après un travail d’enquête, d’entretiens et d’analyse durant une période de 6 mois. L’après-midi a permis un débat à partir de cette présentation.Il ressort de ce débat, après une appréciation unanime sur la qualité de l’analyse présentée et de l’historique des Jeux réalisé, une attente générale de propositions concrètes et éventuellement alternatives quant à l’avenir et au nouveau format des Jeux, dont l’utilité et la pertinence ont été fermement réaffirmées. Un accent particulier a par ailleurs été mis sur les questions de lisibilité et de promotion médiatique des Jeux, ainsi en corollaire que sur le partenariat commercial. Pour sa part, l’Administateur a souligné la nécessité pour le CIJF de rechercher ou d’améliorer les synergies avec divers partenaires, au premier rang desquels le CIO pour le volet sportif et la CONFEJES. Enfin les représentants des différents Etats présents, africains notamment, ont rappelé leur très profond attachement à ces Jeux.