Atelier sur les bonnes pratiques en matière de politiques Jeunesse, Sport et Loisirs

Atelier sur les bonnes pratiques en matière de politiques Jeunesse, Sport et Loisirs

L’atelier sur le renforcement des capacités de communication des bonnes pratiques en matière de mise en œuvre des politiques de Jeunesse, Sport et Loisirs, organisé dans le cadre de la Gouvernance Sectorielle, s’est tenu les 6 et 7 novembre 2015 à l’hôtel Faidherbe, à Dakar. Il a regroupé les responsables des questions jeunesse des pays représentés dans le cadre de la Gouvernance Sectorielle.

L’atelier, dont les travaux ont été conduits par les Directeurs des programmes Jeunesse et EPS/Sport de la CONFEJES,  a débuté par une présentation du Directeur Adjoint des Programmes Jeunesse. Cette présentation, enrichie par les participants, notamment le Secrétaire général et Madame Gustin Fall, a porté sur les éléments de cadrage du thème relatif notamment :

  • à la valorisation du potentiel jeunesse au sein des processus de développement de nos Etats et gouvernements ;
  • à accorder une place de choix  au renforcement des capacités, de capitalisation et de communication de bonnes pratiques, dans le cadre de la mise en œuvre des politiques de Jeunesse, de Sport et de Loisirs ;
  • aux initiatives de la CONFEJES en matière de capitalisation et de communication des bonnes pratiques dans la mise en œuvre des politiques de Jeunesse, Sport et Loisirs ;
  • au séminaire sur l’expertise francophone en matière de politiques de jeunesse, organisé par l’OIF à Paris, les 9 et 10 septembre 2015 ;
  • aux engagements dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et des Objectifs pour le Développement Durable (ODD).

Aussi, les participants, à travers les travaux de groupes, ont :

  • identifié les atouts et les opportunités dans la mise en œuvre des politiques de Jeunesse, de Sport et de Loisirs ;
  • identifié et capitalisé les meilleurs outils de suivi-évaluation en matière de mise en œuvre de politiques de Jeunesse, de Sport et de Loisirs et analysé les facteurs déterminants de leur efficacité ;
  • recensé et évalué les stratégies de renforcement des capacités de capitalisation et de communication de bonnes pratiques en matière de mise en œuvre des politiques de Jeunesse, de Sport et de Loisirs.

Enfin, à l’issue des travaux, les participants de l’atelier sur le renforcement des capacités de communication des bonnes pratiques en matière de mise en œuvre des politiques de Jeunesse, Sport et Loisirs ont fait des recommandations à la CONFEJES :

  • de formuler une note technique de réserve ou de clarification à l’attention des Ministres des Etats et Gouvernements Membres au sujet des conclusions de la réunion de l’OIF à Paris sur la mise en place d’un réseau d’experts francophones en matière de Jeunesse, de Sport et de Loisirs ;
  • d’encourager la mutualisation des échanges des bonnes pratiques en matière de mise en œuvre des politiques de Jeunesse, Sport et Loisirs ;
  • d’inscrire à l’ordre du jour de la Réunion du Bureau et Conférence ministérielle le débat autour de l’avenir de la CONFEJES.

Des recommandations ont également étaient faites aux Etats et gouvernements membres :

  • de développer une stratégie d’alerte et de veille autour des programmes Jeunesse Sports et Loisirs de la CONFEJES ;
  • de s’acquitter de leurs cotisations et contributions, en vue de permettre à la CONFEJES de mettre en œuvre ses programmes et décisions arrêtés lors des Conférences ministérielles et les Réunions du Bureau.