6e JOURNÉE INTERNATIONALE DU SPORT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PAIX A DAKAR

6e JOURNÉE INTERNATIONALE DU SPORT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PAIX A DAKAR

A la faveur de la célébration de la 6e Journée Internationale du Sport au service du Développement et de la Paix le 06 avril 2019, la CONFEJES a participé, à l’invitation du Comité National Olympique et Sportif sénégalais (CNOSS), à une Randonnée pédestre de 5 km dans les artères de la ville de Dakar au Sénégal.

Près de deux mille (2000) personnes ont pris part à cette randonnée inclusive ; on y a compté des jeunes, des vieux, des hommes, des femmes, des enfants, des handicapés moteurs, visuels, auditifs. A cet effet, le Secrétaire Général de la CONFEJES a exprimé sa satisfaction en ces termes « je me réjouis de ce que la Journée Internationale du Sport au service du Développement et de la Paix se célèbre dans tous les pays du Monde entier, et je félicite le Sénégal qui n’a pas manqué cette célébration en organisant une marche inclusive avec la présence de tous les acteurs du mouvement sportif sénégalais dont les athlètes du special olympics »

Le Secrétaire général de la CONFEJES, Monsieur Bouramah ALI HAROUNA a marché aux côtés des Représentants des Ministères sénégalais de l’Education et des Sports ainsi que des athlètes de toutes les fédérations sportives.

Instaurée en 2013 par le Comité International Olympique (CIO) et les Nations Unies (ONU), la journée internationale du sport au service du développement et de la paix est la résultante d’un constat de l’UNESCO qui en en 1978, décrit le sport et l’éducation physique comme un « droit fondamental pour tous ».

Pour le CIO et l’ONU, le sport est un puissant outil de renforcement des liens sociaux et de promotion des idéaux de paix, de fraternité, de solidarité, de non-violence, de tolérance et de justice. Le sport se révèle être un outil économique de promotion des objectifs de paix et de développement ce d’autant plus que sa portée universelle lui permet également de transcender les cultures.

Des objectifs qu’on a retrouvés dans certains messages délivrés à l’issue de la Randonnée, tour à tour par les étudiants de l’INSEPS sur « sport et santé », ceux de Sup DECO sur « sport et environnement », ceux du CESTI sur « Sport et justice », par l’ISEG sur « sport et éducation ».

La séquence #WhiteCard a permis au CNOSS et à la CONFEJES de manifester ainsi leur soutien au mouvement pour la paix par le sport au Sénégal.