3ème Rencontre Internationale des Dirigeants d’Entreprises et des Patronats de l’Espace CAMES (RIDEPEC).

3ème Rencontre Internationale des Dirigeants d’Entreprises et des Patronats de l’Espace CAMES (RIDEPEC).

Sur invitation du CAMES, le Secrétaire général de la CONFEJES Bouramah Ali Harouna, a participé du 17 au 18 février 2020, à l’Université Senghor d’Alexandrie, à la 3ème RIDEPEC. Pendant deux jours, cette conférence a réuni : Etudiants, Chercheurs, Enseignants, Partenaires, Experts, Dirigeants d’Entreprises et Patronats autour du thème : Responsabilité sociale des entreprises et des Institutions d’Enseignement Supérieur et de Recherche dans l’espace CAMES : quel cadre commun d’initiatives et d’actions, pour contribuer au développement durable de nos Etats, en matière d’emploi et de création de richesses.
Cette rencontre a permis à la CONFEJES et l’Université Senghor de redynamiser leur partenariat et de réaffirmer leur volonté de continuer la collaboration sur les actions qui sont en cours (formation des coordonnateurs, participation aux rencontres organisées par la CONFEJES, etc.) et de l’élargir à de nouveaux thèmes en lien avec les orientations stratégiques de la CONFEJES et les nouvelles orientations de l’OIF. Elles ont décidé d’agir ensemble et d’associer souvent la CONFEMEN et l’AIMF.
Ces thèmes concernent :
– l’appui aux INJS dans l’élaboration des offres de formation en entrepreneuriat (parcours, certificat, etc.) en utilisant particulièrement la digitalisation ;
– la formation à l’élaboration et à l’évaluation de politiques publiques ;
– l’évaluation des stratégies nationales ou politiques nationales de l’égalité et de l’équité genre ;
– l’accueil des étudiants en finançant à leur prise en charge pendant leur stage à la CONFEJES.
Le Secrétaire général dans son intervention a affirmé toute sa volonté à faire un échange d’expérience et ainsi co-construire des perspectives avec les universitaires, les Dirigeants d’Entreprises et Patronats.
Une rencontre de travail entre la CONFEJES et le CAMES a permis également la redynamisation de la convention de partenariat et de stabiliser une programmation commune 2020-2022 qui porte sur 5 points cruciaux à savoir :
– mettre en place un observatoire du genre ;
– promouvoir les talents détectés lors des Olympiades universitaires du CAMES (OUC) par des bourses, stages, financement projet, etc. ;
– appuyer la mise en œuvre du LMD les INJS (Gabon, Madagascar, RCA, RDC) ;
– sensibiliser les INJS pour la mise en œuvre des Services à la Communauté ; – renforcer les capacités des Enseignants-Chercheurs en pédagogie numérique universitaire ;
– mettre en place un Programme Thématique de Recherche –PTR) en STAPSJL.